***Cet espace est dédié aux amoureux de la langue française, de l'écriture, de la littérature et de l'art sous toutes ses formes***
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Par respect pour l'administratrice du forum ainsi que ses membres, chaque nouveau membre doit passer par le forum "accueil des nouveaux venus" afin de se présenter... Après tout, vous n'arrivez pas chez les gens sans dire bonjour.... Merci d'avance
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Une histoire de coq

Aller en bas 
AuteurMessage
Florence
Admin
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 49
Localisation : Annecy

MessageSujet: Une histoire de coq   Jeu 10 Mai - 11:08

En voguant sur le net, tel que je le fais si souvent, j'ai trouvé une définition du caractère du coq, signe astrologique chinois. Etant coq moi-même (une jolie poulette en fait ) j'ai trouvé ce portrait on ne peut plus ressemblant :


S’il fallait décrire les coqs en un mot : Conservateurs. Ce sont des penseurs rapides, pratiques et pleins de ressources, préférant s’attacher aux méthodes dont l’efficacité a été prouvée plutôt que de prendre des risques compliqués et inutiles.
Le sens de l’observation est la force principale du coq. Il est difficile de laisser passer quoi que ce soit à un Coq, il a des yeux derrière la tête ! Cette qualité explique pourquoi tant d’avocats à succès, de neurochirurgiens et de comptables se trouvent être des coqs.
Socialement, ils n’ont pas d’hésitation à dire la vérité et garder leur parole. Apparence et ordre sont les mots clefs des coqs. Ils souhaitent être maîtres de la situation, en particulier de leur « apparence » et des environs.
Dans ses relations, le coq a besoin du bon partenaire, celui qui comprendra sa nature foncièrement conservatrice. Avec la bonne personne, le coq sera, pour ses partenaires, le soutien le plus loyal et le plus honnête ; celui qui se pliera en quatre pour faire plaisir à l’être aimé.



Qu'en pensez-vous ?
Et quel est votre signe astrologique chinois ? Cela pourrait être drôle de poster les caractères, non ?


Écrivain/Écrivain public
Cabinet Au Flo des Mots ~ Pour vous servir ~
Revenir en haut Aller en bas
http://au-flo-des-mots.6mablog.com/
bernille

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 10/05/2012
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Une histoire de coq   Ven 11 Mai - 10:40

Moi même, je suis coq et me retrouve dans cette définition...sauf que je ne suis ni avocat, ni neurochir, ni comptable. J'espère que d'autres membres de ce tout jeunbe forum se prêteront à ce jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Florence
Admin
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 49
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Une histoire de coq   Ven 11 Mai - 11:22

Je l'espère aussi

ALLEZ LES P'TITS LOUPS !!! VENEZ VENEZ VOUS AMUSER AVEC NOUS


Écrivain/Écrivain public
Cabinet Au Flo des Mots ~ Pour vous servir ~
Revenir en haut Aller en bas
http://au-flo-des-mots.6mablog.com/
SebLN

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/05/2012

MessageSujet: Re: Une histoire de coq   Dim 13 Mai - 7:37

Personnellement je suis singe ce qui signifie que je suis très malin
Je trouve qu'une partie de la description me correspond mais je ne pense être totalement comme cette définition....

En même temps l'homme ne descend il pas du singe ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/intercisus
Florence
Admin
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 49
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Une histoire de coq   Dim 13 Mai - 8:17

LE SINGE :

Le vieux dicton « La Chance poursuit les Heureux » semble avoir été inventé pour décrire les Singes. Amusement, distraction, stimulation, les Singes ne désirent rien d’autre que les réjouissances à tout va.
Plein d’esprit, le Singe est un amuseur public né. De plus, doté d’une grande capacité d’écoute, il s’esbigne avec agilité des situations compliquées. Cependant son manque de moralité et son insouciance dans sa quête du plaisir personnel lui joueront parfois des tours.
Curieux par nature, le Singe s’intéresse à tout. Ce désir de connaissance et d’expérience font du Singe un partenaire amusant et passionnant, en amour comme en amitié.
Cependant, la propension de ce bon vivant à se pardonner ses excès, risque souvent de le voir glisser sur les pistes dangereuses des dépendances. Le Singe peut avoir du mal à réfréner certaines tendances concernant la nourriture, l’alcool et d’autres activités plaisantes…
Le singe devrait essayer de penser davantage aux autres, au moins de temps en temps. De plus, une pincée de modération, et quelques grains de répit sur une activité débordante rendraient la vie de tout le monde beaucoup plus reposante.



(Mais toi mon TiSeb, je croyais que tu descendais de l'arbre ?? )


Écrivain/Écrivain public
Cabinet Au Flo des Mots ~ Pour vous servir ~
Revenir en haut Aller en bas
http://au-flo-des-mots.6mablog.com/
-Jiss-

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 29
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Une histoire de coq   Lun 28 Mai - 15:36

Je suis serpent ;) Ce qui m'avais mis la puce à l'oreille, c'était la couleur de mes yeux et le fait que je puisse manger des aliments faisant 3 fois ma taille sans prendre 1 kilo


"Écoutez Thérèse, je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement, elle est gentille". santa :P santa
Revenir en haut Aller en bas
Florence
Admin
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 49
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Une histoire de coq   Mar 29 Mai - 4:13

LE SERPENT :

Le serpent est un curieux mélange d’instinct grégaire et d’introspection. Par nature il est généreux et délicat, charmant et attirant.

Financièrement, il ne rencontrera jamais de gros problème et au contraire pourra généralement soutenir un train de vie assez aisé. Socialement, les serpents ont tendance à prendre du recul pour analyser la situation avant de se lancer. Leur qualité de charmeur et de séducteur cache en fait une nature plutôt discrète.

Le serpent peut se sentir pleinement comblé et heureux en passant la journée avec un bon bouquin sans quitter son lit.

Dans ses relations amoureuses, le serpent est toujours aux aguets. Il a un tempérament jaloux et se comporte volontiers en amant possessif, ce qui la plupart du temps conduira à l’éloignement de l’être aimé. Le serpent sait heureusement se montrer irrésistible et peut devenir un partenaire généreux et aimant.

Intellectuellement, le serpent possède un esprit philosophique. Il préfère souvent suivre ses sentiments et son instinct plutôt que ce que la logique suppose. Il a l’habitude de prendre lui-même ses décisions et se tourne rarement vers les autres pour écouter leurs suggestions.

Les serpents sont de solides travailleurs, possèdent une intelligence aiguë et ont de la suite dans les idées. Une fois engagés dans une entreprise, ils exigent la même motivation de tout le monde.

Le serpent devrait apprendre l’humilité et apprendre à se connaître. Une fois qu’il réalisera que la confiance vient de l’intérieur, il se sentira bien dans sa peau.


J'avoue que je te reconnais bien dans cette définition (pour ce qui est de ton point de vue, c'était certainement vrai avant : de ne pas prendre de kilos )


Écrivain/Écrivain public
Cabinet Au Flo des Mots ~ Pour vous servir ~
Revenir en haut Aller en bas
http://au-flo-des-mots.6mablog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une histoire de coq   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une histoire de coq
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» Histoire de Korrigans/Conte breton
» Annie Pietri, l'Histoire pour la jeunesse...
» [En ligne!] Histoire du roman feuilleton
» Histoire du Musée Chasseurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Flo des Mots :: LA TERRASSE - Venez vous détendre au soleil [Réservé aux membres] :: De tout, de rien-
Sauter vers: